Produits fabriqués en Chine : étapes pour un contrôle qualité optimal

La Chine représente incontestablement la principale usine du monde. Dans tous les domaines, les produits manufacturés chinois pullulent. Autrefois, fabriquer une commande en Chine était au pire mal vu, au mieux redouté. Ce n’est plus le cas aujourd’hui. Le pays a largement augmenté ses propres exigences et normes de logistique. De plus, de nombreux mécanismes de contrôle qualité permettent de suivre une production, et ce de la phase de négociation jusqu’à l’envoi des marchandises. Voici les principales étapes qui permettent d’effectuer une inspection efficace lors des principaux échelons de la fabrication.

Phase de préproduction : connaissance du marché et sourcing fournisseur efficace

Le contrôle qualité débute dès les recherches de son fournisseur en Chine. Sans une connaissance des marchés français et chinois, on peut rencontrer de grandes déconvenues.

Connaître les normes et législations en France et en Chine

La première des tâches consiste à connaître les différentes réglementations sur l’importation des produits en Europe et en France. Celles-ci peuvent varier selon le secteur du marché ciblé. On pense notamment à l’importation des jouets, qui est régie par des normes drastiques pour assurer la sécurité des jeunes enfants. De la même façon, il s’avère indispensable de tenir compte des lois commerciales en vigueur sur le territoire chinois.

Effectuer une première vérification auprès des potentiels fournisseurs

Le sourcing fournisseur désigne tout le processus qui conduit à identifier les nouveaux partenaires fiables, au meilleur rapport qualité-prix. L’une des inspections de base revient à exiger les différentes certifications des entreprises ciblées. Ensuite, on compare les fournisseurs selon d’autres critères, comme la notoriété, la taille de l’entreprise, leurs partenaires, etc. Ces démarches permettent d’effectuer un tri, puis d’identifier le fournisseur qui correspond le mieux aux exigences et aux besoins.

Fabriquer en Chine : l’inspection avant la phase de production

Une fois le fournisseur choisi vient le temps des inspections, préalables à la production des marchandises. Elles consistent en une première rencontre afin de discuter des moindres exigences, puis du contrôle qualité lors de la réception des premiers échantillons.

Première inspection et audit de l’usine

Une première visite en usine demeure absolument nécessaire. On ne peut commander des centaines, voire des milliers de marchandises à un fournisseur sans rencontrer la ou les personnes qui les fabriquent. S’il n’est pas possible de se rendre en Chine, alors la solution la plus simple consiste à engager une entreprise de sourcing fiable basée là-bas. Un inspecteur compétent effectuera sans problème un audit poussé dans les usines du fournisseur chinois :

  • second contrôle des certificats ;
  • rapport détaillé sur la qualité de la chaîne de production ;
  • éthique ;
  • etc.

Discussion sur les exigences de fabrication du produit

Le fournisseur (ou l’entreprise de sourcing qui joue le rôle d’intermédiaire) doit connaître toutes les caractéristiques et les exigences requises pour fabriquer les produits. Chaque détail compte : choix des matériaux, des accessoires, les processus de fabrication, etc. Cette étape ne doit pas être bâclée. Plus le fournisseur connaît les subtilités du produit, moins les risques d’incidents ou de malentendus se présentent.

Le contrôle qualité des échantillons

Un fournisseur sérieux envoie une salve d’échantillons pour valider le processus de fabrication. L’inspection demeure très importante à ce stade. Un laboratoire agréé en Chine doit tester les produits afin de s’assurer de leur conformité, tant au niveau la sécurité que de la fonctionnalité. Ces tests sont l’occasion d’obtenir un premier rapport, qui détermine si oui ou non le produit répond aux exigences. Là encore, une entreprise de sourcing peut s’occuper de dénicher le laboratoire idéal par rapport aux tests à effectuer. Si le contrôle qualité s’avère concluant, alors une première commande est envisageable.

Produits de qualité chinoise : l’inspection pendant la phase de fabrication

Le contrôle qualité demeure également primordial durant la période de fabrication des produits, afin de vérifier que les étapes de conception sont respectées dans les délais. On s’assure également du bon conditionnement du produit, de la qualité des emballages ou encore de la quantité fabriquée. Cette phase se nomme également l’inspection DUPRO (During Protection Check).

L’inspecteur intervient lorsqu’au moins 20 % de la production a débuté et que certaines marchandises sont d’ores et déjà emballées, prêtes pour l’expédition. L’inspection se déroule sur des unités sélectionnées au hasard, permettant de dévoiler si l’usine continue de respecter les spécificités ainsi que les détails convenus lors de la commande. Il faut savoir qu’un inspecteur travaillant pour le compte d’une entreprise de sourcing utilise des standards de procédure d’échantillonnage statistique reconnus au niveau international, ANSI/ASQC Z1.4 (ISO 2859-1). De telles inspections garantissent le bon fonctionnement, mais également la performance, l’apparence, les dimensions et la durabilité des produits commandés.

Contrôle qualité : l’inspection avant expédition

Cette vérification se nomme également l’inspection PSI (Pre-Shipment Inspection). Cette dernière étape relève également d’un inspecteur qui s’assure à nouveau de la qualité du produit avant expédition. Les unités sont également choisies au hasard parmi l’ensemble de la commande qui doit être finalisée au moins à 80 %. C’est la dernière chance de pouvoir faire machine arrière et de prendre des mesures correctives avant que la production ne soit terminée, puis emballée. C’est donc la garantie d’éviter de déployer un coût d’importation important, sans aucune assurance que les produits sont de qualité optimale.

Inspection de produits de qualité chinoise : le contrôle de chargement conteneur

Le contrôle qualité de chargement du conteneur (CLC) intervient lorsque la production de la commande est terminée. Les marchandises sont même prêtes à l’expédition. L’inspecteur sélectionne plusieurs cartons au hasard, contrôle leur quantité de produits et vérifie que le nombre correspond à la commande. La qualité est une nouvelle fois examinée, ainsi que la conformité de l’emballage (présence de codes-barres, étiquettes, etc.). Les conditions du chargement sont également inspectées afin de s’assurer que les produits supportent le trajet sans encombre. Ce dernier contrôle réduit considérablement les risques de dommage lors de l’expédition.

S’assurer de la qualité de ses produits commandés en Chine demande un contrôle assidu et professionnel. Voilà pourquoi il s’avère presque indispensable de faire appel à une entreprise spécialisée dans le sourcing fournisseur, capable de réaliser des audits et des contrôles qualité reconnus par la réglementation internationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

French FR Chinese (Simplified) ZH-CN English EN Portuguese PT Spanish ES