China export

Logo China Export : la fausse norme CE venue de Chine ?

La Chine, c’est le paradis des contrefaçons. La preuve : même le logo CE aurait son imitation chinoise : un faux logo CE, dont la signification n’est pas Communauté européenne, mais China Export

Avant de vous inquiéter, lisez ce qui suit. 

Norme CE China Export : qu’est-ce que c’est ? 

La norme CE China Export est censée concerner les produits porteurs d’un logo CE qui ressemblerait à s’y méprendre au logo CE instauré par le Comité Européen en 1993. 

La supercherie serait nichée à deux niveaux : 

  1. Les initiales du logo chinois signifieraient China Export, et non pas Communauté Européenne ;
  1. Il y aurait légèrement moins d’espace entre les deux lettres sur le logo China Export que sur l’original. 

Effectivement, la majorité des produits porteurs du vrai logo CE sont fabriqués en Chine, et l’espace entre les deux lettres peut varier d’un logo à l’autre.

Logo China Export

Toutefois, ne vous laissez pas envahir par le doute : la norme CE China Export est belle et bien une rumeur ! Aucun produit fabriqué en Chine n’est estampé d’un soi-disant faux logo CE dont le but serait de duper les autorités douanières et les consommateurs sur la provenance et/ou la qualité dudit produit. 

Le saviez-vous ? 

Il existe effectivement un certificat qui prouve l’origine chinoise d’un produit, mais aucun logo n’est apposé, si ce n’est le logo CCC, réservés aux produits commercialisés sur le territoire chinois uniquement !

Qu’est-ce que le logo CE ? 

L’origine – et surtout, la longévité d’une rumeur concernant une norme CE de Chine – en dit long sur la désinformation qui règne autour du système normatif européen ! 

En effet, ce n’est pas tant l’existence d’une imitation du logo CE qui a semé le doute. Après tout, même les plus grandes marques sont imitées et le résultat est bluffant… 

Ce qui a réellement inquiété les consommateurs, c’est que les produits qu’ils croyaient fabriqués au sein de l’Union européenne étaient en réalité produits en Chine

D’un autre côté, certains consommateurs, un peu plus instruits sur le sujet et surtout, conscients que le made in China fait légion en France, se sont interrogés sur la qualité des produits porteurs d’un faux logo CE. 

Si le produit qu’ils ont entre les mains ne répond pas aux normes instaurées par la Communauté européenne, n’est-il pas de piètre qualité, voire dangereux ? 

Une mise à niveau sur ce qu’est le marquage CE semble nécessaire. 

Signification du logo CE instauré par la Communauté européenne

Le marquage CE est un logo obligatoire que le fabricant appose sur son produit en guise de preuve de conformité avant sa mise sur le marché au sein de l’Union européenne. 

Mais il ne faut pas se méprendre : 

  • CE signifie Communauté Européenne, mais cela ne veut pas dire que le produit est fabriqué en Europe ! Cela signifie qu’il est autorisé à circuler et à être commercialisé au sein des 27 états membres ; 
  • Le marquage CE est garant de sécurité et de qualité, mais ce n’est pas une norme ! En effet, le marquage CE n’est pas délivré par un organisme (comme l’AFNOR ou ISO). C’est le fabricant qui engage sa responsabilité. Cela qui signifie que l’UE ne se porte pas garante de la qualité du produit
  • Un produit marqué CE répond aux exigences qualité définies par le Comité européen, mais ces exigences ne sont que des directives. En effet, le fabricant est libre de choisir le moyen technique à mettre en place pour répondre à ces normes. De ce fait, plusieurs niveaux de qualité coexistent au sein des produits estampés CE. 

Concrètement : un produit porteur du logo CE a de fortes chances d’être produit en Chine et n’est pas forcément de bonne qualité. 

Transitaire en douane

Pourquoi le logo CE a-t-il parfois l’air d’une imitation ? 

Le logo China Export n’existe pas. Et la norme CE de Chine non plus. Toutefois, un mystère reste à éclaircir : pourquoi l’espace entre les deux lettres du logo n’est-il pas toujours le même ? Existe-t-il, malgré tout, des faux logos CE ? 

Non, il ne s’agit pas d’une falsification, d’autant qu’il n’y a aucun intérêt à exhiber un faux logo CE aux autorités douanières, puisqu’il ne s’agit aucunement d’une preuve de conformité. 

En effet, en cas de contrôle, l’importateur – ou le fabricant – devra, de toute façon, fournir la documentation technique du produit ainsi que la déclaration de conformité du marquage CE. 

Et justement, parce que le logo CE n’est pas une preuve en soi, les fabricants sont libres de le modifier. Les seules conditions à respecter sont les suivantes : 

  • Les deux lettres doivent avoir la même dimension ; 
  • Le logo doit mesurer au minimum 5 mm de haut ; 
  • Et il doit être lisible, visible et indélébile. 

Rien n’est spécifié quant à l’espace qui sépare les deux lettres, ni leur couleur ou leur forme. Voici pourquoi certains logos CE peuvent donner l’impression d’avoir été falsifiés, et voici pourquoi lancer une rumeur sur l’existence d’une norme CE China Export a été si facile. 

Maintenant que vous connaissez la vérité au sujet du logo China Export, faites passer l’info !

French FR Chinese (Simplified) ZH-CN English EN Portuguese PT Spanish ES