Acheter en Chine : le guide pratique

Sourcer en Chine est une option viable pour la grande majorité des entreprises. Ce, indépendamment de leur taille et de leur secteur d’activité.

L’usine du monde produit de tout et pour tous, alors, pourquoi pas pour vous ?

Pour autant, le succès d’un tel projet – aussi courant soit-il à l’échelle internationale – est sujet à plusieurs aléas. Importer de la marchandise depuis la Chine n’est pas anodin, vous en êtes sans doute conscient…mais à quel point ? Mesurez-vous réellement l’ampleur du chantier ?

Avant de planifier quoi que ce soit, mieux vaut prendre un peu de recul. Car, en réalité, l’une des questions sous-jacentes à laquelle vous devrez répondre est la suivante : allez-vous gérer l’intégralité de votre projet en interne ?

Pour vous éclairer, nous vous proposons de retracer les contours d’une opération d’importation de Chine vers la France, étape par étape.

Pourquoi importer des produits de Chine ?

Acheter en Chine

Au vu des perspectives de profits, importer de Chine apparaît comme une évidence. En tout cas, ça l’est pour une grande majorité des entreprises, puisque la Chine est le deuxième fournisseur de la France après l’Allemagne.

Et puis, l’on sait depuis plusieurs années que le made in china n’est plus uniquement l’affaire des jouets, des gadgets et du prêt-à-porter. Xi Jinping l’a promis : l’Empire du Milieu sera la première puissance innovante d’ici 2049. Aujourd’hui, la Chine se positionne avec brio sur des marchés où l’innovation est mère de succès : véhicules hybrides, énergies renouvelables, équipement médical de pointe, téléphonie, etc.

L’usine du monde fabrique des pacotilles peu chères, si c’est ce que vous cherchez. Mais elle est également en mesure d’élaborer des produits innovants, bien pensés et bien faits. Alors, pourquoi se fournir ailleurs qu’en Chine ? Là est peut-être la vraie question …

Du reste, pour l’entrepreneur, la conjoncture politico-économique n’est qu’une facette de la problématique. Il s’agit en effet de savoir si importer de Chine est profitable, non pas à l’échelle macroéconomique, mais à l’échelle de l’entreprise. Et là, la réponse est bien moins évidente que ce qu’il n’y parait.

Pour le savoir, comme mentionné un peu plus tôt, il faudra évaluer la faisabilité de l’importation, d’un point de vue financier, oui, mais aussi pratique.

Comment importer les marchandises en France

depuis la Chine ?

Comment importer les marchandises en France depuis la Chine ?

Puisqu’il est question ici d’évaluer la faisabilité de votre projet d’importation, traçons-en les grandes étapes :

  • Tout d’abord, le choix du produit. Une étape délicate, car il faut pouvoir maintenir son cap sur les intérêts de l’entreprise sans céder au chant du coût unitaire. Sinon, vous risquez de virer de bord, et les retours sur investissement ne seront pas à la hauteur de vos prévisions ;
  • Puis, vient la quête d’un fournisseur chinois fiable et capable de répondre à vos besoins. Bien évidemment, cette démarche est, ô combien plus simple, s’il s’agit de faire du dropshipping. Pour tous les autres, il s’agit sans aucun doute de l’étape la plus chronophage et frustrante qu’il soit…
  • … À moins que ce ne soit celle-ci : la gestion de la chaîne de logistique. Choix du transitaire, transport local, magasinage, droits de douane, formalités administratives, etc. 

Au-delà des difficultés et de la prise de risques inhérents à chacune de ces étapes, il faut être conscient que vos chances de réussite sont directement proportionnelles à vos années d’expérience. En cela, certaines entreprises préfèrent s’en remettre à une société de sourcing comme Mkgmix.

La question de savoir comment importer les marchandises en France depuis la Chine est alors vite répondue, dès lors que nous prenons tout en charge. Visite d’usine, négociation des termes du contrat (MOQ, INCOTERMS), choix du transitaire, dédouanement, affrètement, etc.

Vous cherchez un agent de sourcing ?

Logo footerMkgmix vous aide à trouver, développer, contrôler et importer des produits innovants répondant à vos attentes en matière de coûts, qualité et délais.

Vous cherchez un agent de sourcing ?

Mkgmix vous aide à trouver, développer, contrôler et importer des produits innovants répondant à vos attentes en matière de coûts, qualité et délais.

Mais peut-être est-il encore un peu tôt pour décider de confier l’importation de vos marchandises de Chine à un agent de sourcing.

Les prochains paragraphes devraient vous aider à trancher.  

Gérer le transport de la Chine vers la France.

S’il y a une étape épineuse, c’est bien celle-ci : la gestion du transport des marchandises de la Chine vers la France. Il faut reconnaître que la planification logistique à l’internationale est un métier à part entière, et que rares sont les entrepreneurs qui peuvent compter avec cette corde-ci à leur arc.

Voici donc ce à quoi il faut vous préparer si vous souhaitez vous occuper vous-même de l’importation de vos produits chinois.

Importer en chine avec un agent de sourcing

Organiser le voyage des marchandises vers la France

Pour rapatrier votre marchandise en France, vous avez trois solutions :

  1. Organiser le voyage vous-même: contacter les entreprises maritimes et/ou aériennes ainsi que les transporteurs locaux, sans oublier l’organisation des diverses opérations de manutention, la gestion du dédouanement, le choix des INCOTERMS, etc. Inutile de préciser que cette option est fortement déconseillée aux novices ;
  2. Faire confiance à votre fournisseur chinois qui ne manquera sans doute pas de vous proposer un tarif – attractif, oui – dans lequel le coût du transport jusqu’en France est inclus. À moins qu’il ne s’agisse de l’envoi d’un simple colis, cette solution comporte des risques de coûts supplémentaires à l’arrivée, surtout si vous signez un CIF… ;
  3. Faire appel à un transitaire international qui s’occupera d’organiser votre voyage depuis le retrait à l’usine jusqu’à la livraison dans votre entrepôt. Et si votre transitaire est également déclarant en douanes, alors vous n’aurez qu’à attendre vos marchandises à l’arrivée, sans vous soucier de quoi que ce soit.

S’il est sage de déléguer l’organisation du voyage de vos marchandises à un spécialiste, trouver l’heureux élu requiert également une bonne connaissance du domaine. Il existe, en effet, pas moins de 100 000 transitaires, rien qu’en Chine.

Normes, conformité & responsabilité

Identifier des fournisseurs en Chine

Importer suggère nécessairement des risques financiers. En cela, le choix du bon INCOTERM ainsi que la souscription à une assurance constituent bien évidemment la base de tout voyage serein.

Mais au-delà de cela, il ne faut jamais perdre de vue qu’en cas de problème de non-conformité, vous serez le seul responsable !

Si votre cargaison venait à être saisie par les douanes, alors les coûts engendrés par le stationnement de la marchandise seront à votre charge. Par ailleurs, il faut savoir que la destruction de la marchandise n’est pas une pratique marginale, dès lors qu’en cas de renvoi, le litige inhérent aux frais de rapatriement n’aboutit que très rarement sur un happy end…

Pour éviter cela, vous devrez vous montrer extrêmement attentif, depuis la conformité technique du produit, jusqu’à l’emballage, en passant par l’étiquetage. Sans oublier de vérifier que votre fournisseur est bel et bien autorisé à exporter de Chine et que les produits sont autorisés à l’export.

Tout, absolument tout, doit faire l’objet d’une vérification systématique et méticuleuse.

C’est d’ailleurs en cela que l’aide d’un agent de sourcing est appréciable. Présent sur place, et parfaitement au courant de toutes les normes et règles de conformités auxquelles sont soumis chaque type de produits à l’import, il veille à ce que tout se passe comme prévu… Et croyez-nous, c’est un luxe en soi !

Formalités administratives de l’importation

Si vous décidez d’importer vous-même vos marchandises, alors vous devrez également vous munir de certains documents propres à l’importation :

  • En qualité d’importateur, vous aurez besoin d’un numéro EORI (Economic Operator Registration and Identification) ;
  • Vous devrez également veiller à la classification de vos produits selon leur code SH. Ce numéro à 6 chiffres permet aux services douaniers de calculer la valeur tarifaire de votre marchandise inhérente au processus de dédouanement ;
  • Il faudra aussi déclarer la valeur exacte des marchandises que vous importez. Pour cela, il vous sera demandé de présenter la commercial invoice (CI) de votre fournisseur ;
  • Vous devrez également fournir la packing list, ou liste de colisage;
  • Sans oublier tous les documents relatifs à la conformité et aux respects des normes et des réglementations de l’import de Chine: certifications CE, rapports de tests, etc.
Calcul des coûts pour importer de Chine

Chacun de ces documents doit être dument présenté et rempli sous peine de sanctions douanières et de frais supplémentaires. L’enjeu est de taille, et sans vouloir noircir le tableau, sachez que cette liste est non-exhaustive.

En effet, chaque produit est sujet à une réglementation particulière ! À titre d’exemple, les règles pour l’importation de vêtements pour bébés stipulent par exemple la conformité à la norme EN 14878, relative à la résistance du textile au feu.

Les coûts liés à l’importation.

A priori, acheter en Chine est une stratégie dont la rentabilité est indiscutable. Mais il faudrait être étonnamment téméraire pour fonder un business plan sur ce genre de postulat ! Comme vous le savez bien, le coût de l’importation s’étend bien au-delà du montant TTC inscrit sur la bill of landing

Le transport local et l’affrètement

Il n’existe pas une, mais des centaines de formules pour calculer les coûts de livraison depuis la Chine. En effet, il y a tellement de facteurs à prendre en compte qu’il est difficile pour un néophyte de prévoir une enveloppe congruente. Et ça l’est d’autant plus si vous choisissez d’organiser vous-même le voyage.

Certes, si votre fournisseur s’occupe lui-même du transport de la marchandise jusqu’au port, alors il y a de fortes chances pour que ce coût soit déjà compris dans le tarif unitaire. Mais après ? Qu’en est-il des frais de manutention portuaire, du groupage et du dégroupage ? D’ailleurs, quel type d’expédition est la plus judicieuse ?

Si vous confiez le transport de votre marchandise à un transitaire international, alors aucune de ces problématiques ne vous incombe. Dans le cas contraire, il s’agira de vous montrer vigilant, car une mauvaise planification du flux logistique peut faire couler toute l’opération !

Droits de douane et dédouanement

Import export en Chine

Au-delà des coûts inhérents au transport de la marchandise, il faut bien entendu annexer la TVA, ainsi que les droits de douane et le dédouanement.

En cela, il faut d’abord faire la distinction entre droits de douane et dédouanement, car ce n’est pas la même chose !

  • Le montant des droits de douane est inhérent à la nature des marchandises, dès lors qu’il dépend directement du numéro SH ;
  • Le dédouanement, quant à lui, comprend la TVA (20%), laquelle est calculée sur la base de la valeur réelle de la marchandise + le montant des droits de douane + les frais de transport + l’assurance.

Vous pourrez sans doute estimer le montant des droits de douane sans trop de peine. En revanche, celui du dédouanement dépend en partie des frais de transport. En ce sens, les plus sages chercheront à connaître en détail le prix du transport bien plus en amont qu’au moment de régler les droits de douane et le dédouanement.

Car, voyez-vous, en import/export, tout est lié. Le moindre de vos choix aura un impact sur la profitabilité de votre projet d’importation.

Et nous en revenons à l’une de nos premières questions : êtes-vous sûrs de pouvoir gérer en interne l’intégralité d’une telle opération ?

Chacun de ces documents doit être dument présenté et rempli sous peine de sanctions douanières et de frais supplémentaires. L’enjeu est de taille, et sans vouloir noircir le tableau, sachez que cette liste est non-exhaustive.

En effet, chaque produit est sujet à une réglementation particulière ! À titre d’exemple, les règles pour l’importation de vêtements pour bébés stipulent par exemple la conformité à la norme EN 14878, relative à la résistance du textile au feu.

En savoir plus sur le guide d’achat en Chine ?

Identifier des fournisseurs en Chine
Acheter en Chine
Électroménager en Chine
Tendances
Rencontre entre acheteurs
Fournisseurs
Tout savoir sur l'achat
Certifications & Normes
Logistique facile
Dropshipping

Parlez-nous de votre projet.

French FR Chinese (Simplified) ZH-CN English EN Portuguese PT Spanish ES